Pour aller plus loin

VRP, une nouvelle qualité de vie au travail

Carrière Management

Tout le monde imagine le commercial de terrain au volant de sa voiture. La qualité de vie au travail
(QVT) est pourtant essentielle pour le nouveau VRP. Pour rester dans l’air du temps, il se montre
donc plus soucieux de son bien-être et de sa santé au travail. Le statut de VRP s’adapte aux nouvelles
attentes, et répond aux aspirations des jeunes générations.

Pour aller plus loin

Le nouveau VRP, plus attentif à son bien-être

Les conditions d’exercice du métier de VRP ont bien évolué, il est désormais de plus en plus préoccupé par son bien-être et la qualité de vie au travail !

Réussir dans sa prospection et atteindre ses objectifs sont les principaux enjeux du VRP. Ces défis nécessitent ainsi pour le nouveau VRP de veiller à préserver son énergie et son bien-être au quotidien. Pour protéger son capital-santé, et exercer dans des conditions optimales, le commercial de terrain a développé de nouvelles pratiques.

Le commercial de terrain continue à effectuer ses nombreux déplacements nécessaires à son activité, mais il prend de plus en plus soin de sa santé. Pour compenser les troubles et la fatigue provoqués par les heures de conduite, la recherche du bien-être au travail est désormais l’une de ses priorités.

Chiffres-clés à l’appui :

  • 63 % des VRP parcourent + de 30 000 km/ an
  • Les ¾ des VRP ont un mode de vie sain
  • 42 % des VRP pratiquent une activité sportive
  • 72 % des VRP veillent à leur alimentation
  • 69 % des VRP regardent l’avenir avec confiance

Source : Observatoire de la fonction commerciale de terrain 2019

VRP, un nouvel équilibre entre vie privée et vie professionnelle

Comme pour tout un chacun, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée prend désormais plus d’importance pour le commercial de terrain.

En 2015, plus des deux tiers d’entre eux déclaraient ainsi avoir du mal à le ménager. Selon l’Observatoire du métier de VRP, 47 % des VRP vivaient alors en couple avec des enfants et 8 % seuls avec des enfants. Il est vrai que le métier de VRP a certaines contraintes, en termes de disponibilité ce qui peut être difficile pour concilier vie privée et vie professionnelle.

En contrepartie, les commerciaux de terrain bénéficient cependant d’une réelle liberté d’action. Ils bénéficient d’une autonomie dans leur organisation que peu de professions connaissent. Cela leur donne potentiellement plus de latitude pour gérer leurs agendas, et consacrer du temps à leurs familles. Cette relative indépendance peut être source de stress, mais avec une bonne gestion elle peut apporter un bien-être psychique et mental.

Une indépendance source de bien-être

Selon l’observatoire du métier de VRP 85 % des commerciaux de terrain estiment ainsi avoir un travail stressant et mentalement fatiguant.

Mais ils sont aussi nombreux à estimer pouvoir prendre des décisions en toute autonomie. Seuls 18 % d’entre eux ont l’impression que l’exécution de leur travail leur impose d’être contrôlés à tout moment le cas pour 23 % des salariés en moyenne en France.

L’autonomie et l’indépendance permettent au commercial de terrain d’exercer son activité dans de bonnes conditions, et préserver ainsi sa santé physique et mentale.

La formation continue est un autre aspect de la qualité de vie au travail, elle lui permet de rester au fait des pratiques et des techniques commerciales, et gagner ainsi en efficacité pour atteindre plus facilement ses objectifs.

La reconnaissance du travail et la considération sont d’autres facettes importantes de la qualité de vie au travail. Les jeunes générations y sont particulièrement attentives. 91 % des VRP se sentent ainsi intégrés à l’entreprise. Ils sont 70 % à estimer avoir l’appui de leur supérieur hiérarchique. Ces bonnes relations sont donc source d’épanouissement. Elles tiennent notamment au statut particulier du VRP, à mi-chemin entre salariat et entrepreneuriat.

Un statut qui répond aux aspirations des jeunes générations

VRP, un statut qui s’adapte aux nouvelles tendances, et qui continue de séduire les jeunes générations. Le commercial du terrain a revu ses priorités, et s’est aligné aux nouveaux enjeux de la société. Il répond ainsi aux aspirations des jeunes recrues.

Le nouveau VRP est en effet plus jeune. Les femmes sont aussi plus nombreuses à choisir ce métier. Le saviez-vous ?

  • 37 % des VRP sont des femmes
  • Les VRP ont 40 ans en moyenne

VRP, un statut hybride, qui conjugue salariat et indépendance : un équilibre qui permet de bénéficier à la fois des avantages du statut salarié tels que les congés et la protection sociale. et la liberté d’exercer son activité.

Une combinaison pour mener ses missions en toute sérénité et préserver sa qualité de vie.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre accompagnement ? Contactez-nous

Donnez-nous votre avis sur le site en moins d’1min !

Oui Non