Essentiel

Comment devenir commercial ?

Carrière

Un secteur qui recrute, un savant mélange de sécurité et de liberté, devenir VRP est un excellent choix de carrière. Mais comment y accéder ?

Essentiel

Être un bon commercial nécessite un excellent sens de l’écoute, pour cerner au mieux les besoins du client, parfois avant même que lui ne soit capable de les formuler. Il faut aussi aimer aller au contact des autres. Autre qualité essentielle, mieux vaut avoir le cuir solide et un état d’esprit positif en toutes circonstances. La vente et notamment la prospection (recherche de nouveaux clients potentiels) nécessite de la persévérance. Si vous pensez correspondre au profil, n’attendez plus, le secteur recrute en permanence. Que ce soit pour devenir VRP exclusif (travaillant pour un seul employeur) ou VRP multicartes (plusieurs employeurs) les formations sont les mêmes.

UN BAC ES, STMG, OU UN BAC PRO VENTE

Il est possible de devenir VRP directement après un Bac Pro vente. Accessible dès la classe de seconde, cette formation donne aux jeunes des acquis dans le domaine de la vente, la négociation et la communication pour être opérationnels sur le terrain dès leur sortie du lycée. Les meilleurs élèves de Bac Pro peuvent poursuivre leurs études en BTS, notamment en BTS Négociations Relations Clients (NRC) ou Management des Unités Commerciales (MUC).

Le bac STMG (Sciences et technologies du management et de la gestion) est également une bonne porte d’entrée aux métiers du commerce. En effet à côté des matières classiques (français, langues, mathématiques, histoire-géographie, etc.) les élèves de STMG suivent de cours d’économie, droit, management et science de gestion. L’idéal est d’enchaîner le bac STMG avec un BTS NRC ou MUC. Enfin, un bac ES peut aussi être une bonne option, à condition également de suivre un BTS après.

LES DIFFÉRENTS BTS

Le BTS est la formation supérieure la plus adaptée pour devenir VRP. Elle dure deux ans après le bac et a pour objectif une insertion professionnelle rapide. Deux BTS sont particulièrement recommandés pour devenir commercial terrain : le NRC et le MUC.

Le BTS Négociation Relation Client (NRC). En alternance ou en formation initiale, ce diplôme prépare aux métiers de la vente et forme à tous les aspects de la relation client. Un enjeu de plus en plus crucial pour les entreprises, les clients d’aujourd’hui étant de plus en plus informés et exigeant sur la qualité des produits. L’élève y suit des cours de gestion de clientèle, relation client, management, à côté d’un enseignement général plus classique. Sur les deux ans, seize semaines de la formation sont consacrées aux stages en entreprise. L’admission en BTS NRC se fait avec un niveau bac, après examen du dossier du candidat et entretien d’admission.

Trouver les lieux de formation du BTS NRC.

 

Le BTS Management des Unités Commerciales (MUC). Il permet d’acquérir des compétences solides en terme de relation clients et de management, et donc de viser un poste d’encadrement après quelques années d’expérience. L’étudiant y apprend à attirer, accueillir, conseiller et fidéliser sa clientèle. Il y apprend également à scruter les évolutions du marché pour adapter en temps réel son offre commerciale. Il est également formé au management d’une équipe et à la gestion des ressources humaines. Les cours alternent une formation classique (économie, langue) et des enseignement plus spécifiques comme de la gestion de clients ou le management d’une équipe commerciale. Douze à quatorze semaines de la formation sont dédiées aux stages en entreprise. L’admission en BTS MUC se fait comme en BTS NRC, avec un niveau bac, après examen du dossier du candidat et entretien d’admission.

Trouver les lieux de formation du BTS MUC.

Seul point noir au tableau, ces deux BTS sont les plus populaires auprès des étudiants français, et la sélection est donc très rude pour y accéder. Pour déjouer la concurrence, l’idéal est de préparer le diplôme en alternance : les établissements sont davantage prompts à intégrer des élèves ayant déjà trouvé un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation, signe d’une grande autonomie. Après un BTS, il est possible de suivre une troisième de année de spécialisation en licence pro, notamment quand on vise un secteur particulier, comme le luxe, la parfumerie, les prestations de service type coaching, etc.

 

Le DUT Techniques de commercialisation. Tout titulaire d’un baccalauréat peut accéder à un DUT, plus souvent des bac ES ou des bac techno STMG. Le candidat devra toutefois remplir un dossier et se soumettre à un entretien. La formation allie le marketing, la connaissance de l’organisation des entreprises, le management et des notions de psychologie sociale pour savoir au mieux négocier. 10 semaines sont dédiés au stage en entreprise. Le titulaire de ce DUT est un collaborateur commercial polyvalent capable de vendre, acheter, distribuer, gérer des stocks. Il commence souvent en tant que commercial, avant d’évoluer vers des postes d’encadrement. Il peut aussi choisir de poursuivre les études avec une licence pro.

Comment_devenir_commercial


Vous souhaitez embaucher
votre 1er statut vrp ?
Téléchargez notre kit
Vous souhaitez avoir
plus d’informations ?
Contactez-nous